En quoi consiste le métier de prothésiste ongulaire ?

Publié le : 15 avril 20224 mins de lecture

Le monde de la mode et de la beauté étant très vaste, les professions qui s’y rapportent sont tout autant nombreuses. Et parce que l’esthétique passe aussi par l’entretien des mains et des pieds, de plus en plus de spécialisations font leur apparition : le métier de prothésiste ongulaire en fait partie. Si le terme devient assez connu en salon, il mérite quelques précisions, notamment pour ceux qui souhaitent exercer le métier de prothésiste ongulaire.

Que font les prothésistes ongulaires ?

Dans les grandes lignes, le prothésiste ou styliste ongulaire est chargé de sublimer les ongles ; mais se spécialisera surtout dans leur rallongement.

Pour ce faire, il procédera aux soins des ongles naturels pour les préparer à la pose des extensions. Lorsqu’ils seront prêts, le prothésiste y modèlera des produits à base de pâte en acrylique, de résine ou de gel UV. Il s’agira ensuite de sécher le tout avec une lampe à UV dédiée.

L’une des compétences du styliste ongulaire est la décoration des ongles aussi appelée « nail art ». Le professionnel appliquera du verni et pourra même y dessiner des motifs. Il pourra s’appuyer sur sa dextérité et son sens artistique, mais également sur des accessoires comme les bijoux, les autocollants, les paillettes et tous les coloris de vernis.

Et puisque le prothésiste ongulaire est amené à utiliser des appareils, il aura aussi à les entretenir ; notamment à les nettoyer. Il mettra alors, à la disposition de sa clientèle, des équipements respectant les règles d’hygiène tout en s’assurant d’une plus grande longévité du matériel.

Qui peut exercer dans la prothésie ongulaire ?

Actuellement, il n’existe pas de diplômes spécifiques pour le stylisme des ongles. Néanmoins, il n’est pas rare que des établissements proposent une formation pour prothésiste ongulaire. Si ces programmes sont assez spécifiques, il est aussi possible de se tourner vers des cursus diplômants mais plus larges comme les CAP en soins du corps avec des modules dédiés à l’onglerie.

Le styliste ongulaire doit être créatif et avoir un sens artistique accru. Il doit également avoir une grande capacité d’écoute pour comprendre les attentes de son ou sa client(e). Et en plus de l’hygiène irréprochable qu’il doit appliquer, il doit pratiquer une veille active sur les nouvelles techniques qui pourraient émerger.

Quelles différences entre styliste ongulaire et manucure ?

La manucure s’occupe de tout ce qui concerne la beauté des mains et des ongles. Il effectuera différents soins pouvant regrouper hydratation, raffermissement jusqu’au traitement des mycoses. Elle pourra aussi appliquer du verni comme touche finale. La prothésiste ongulaire s’occupera surtout de tout ce qui est en rapport avec le rallongement des ongles et leurs ornements.

A noter que la manucure peut avoir des compétences en stylisme des ongles.

Plan du site